top of page

LE CHOIX DU MICRO




La musique est une activité plébiscitée par bon nombre d'entre nous, qui couvre un large spectre d'activités, qu'il s'agisse du chant, des instruments, ou encore


de la chorale. Selon la Fédération Internationale de l'Industrie Photographique (IFPI), 96% de la population mondiale écoute de la musique.

Une chiffre qui est plus que parlant, et qui laisse toute sa place à l'envie de chacun(e) de pousser la chansonnette. Utiliser sa voix comme un instrument est évidemment possible, encore faut-il savoir comment s'y prendre pour s'enregistrer. Entre l'improvisation et le geste vocal précis, certain(e)s choisissent de se former avec un professeur de chant.




N'importe quel chanteur ou chanteuse vous le dira : pour chanter, la base, c'est le micro ! Véritable point d'ancrage, il va nous permettre de donner de la profondeur à nos tours de chants, mais surtout, d'enregistrer concrètement la voix.

Comme pour tout matériel audio, selon les répertoires, les budgets et les envies, il existe différentes catégories de microphones. Voici donc une liste non exhaustive de ce qui regroupe les critères les plus constitutifs d'un bon son, qui donne à la pratique vocale toutes ses lettres de noblesse :

  • Shure SM58, un micro robuste, ergonomique, utilisé par les plus grands, notamment Björk ou U2,

  • Rode NT1A, un micro polyvalent, adapté aux débutants, qui s'impose comme une référence de micro studio,

  • AKG D5, un micro au son clair, équilibré, puissant, et balancé,

  • MXL 770, utilisé par les rappeurs, qui possède l'un des meilleurs rapports qualités/prix pour les petits budgets,

  • Shure SM7B, un micro que Michael Jackson a utilisé, qui donne un rendu le plus naturel possible de la voix et des instruments,

  • Sennheiser MD421, un micro dynamique, qui possède une bonne résistance aux Larsen,

  • AKG C214, dont le son détaillé s'adapte très bien à la chanson,

  • Rode NTK, un micro complet, dont le prix attractif le rend très intéressant,

  • Neumann TLM 102, un microphone dynamique, avec une bonne directivité cardioide.

Parmi les meilleurs micros pour chanter, on retrouver donc ces modèles, qui vont donner à la voix toute sa puissance, et préparer le terrain pour être enregistrée. À vous de travailler votre respiration, vos techniques vocales, ou votre larynx pour rendre hommage du mieux que vous pouvez à ce matériel de chanteurs !

Mais le micro ne fait pas tout, encore faut-il pouvoir travailler le son à côté de la rythmique.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page