top of page

LES ARTISTE FRANÇAIS LES PLUS CÉLÈBRES EN FRANCE ET DANS LE MONDE

Des interprètes historiques

Des interprètes mémorables et des prestations d’anthologie, la France en a connu beaucoup, de Charles Aznavour à Louane, en passant par Joe Dassin, France Gall ou encore Florent Pagny…effectivement, la liste pourrait être longue. Mais certains d’entre eux sont définitivement rentrés dans l’Histoire :


Édith Piaf



Représentantes du romantisme à la française, les chansons de la Môme sont pour certaines devenues des classiques à échelle mondiale dans l’après-guerre : L’hymne à l’amour, La vie en rose, La foule, Mon manège à moi…autant de mélodies et de textes qui viennent instantanément en tête à peine évoqués.

Son interprétation vocale si particulière fait traverser les époques à Édith Piaf, et le film biographique La Môme a rencontré un succès d’envergure mondiale (et a même vu Marion Cotillard récompensée d’un Oscar pour sa prestation), preuve s’il en faut de l’intérêt que suscite toujours la carrière et la vie de celle qui a incarné la chanson française jusqu’à sa mort en 1963.


Claude François



Des millions de disques vendus, des scène d’hystérie collective, une pluie de tubes, des chorégraphies qui ont marqué leur époque et des jeunes françaises par milliers qui se rêvent en Clodette : en 16 ans de carrière, Cloclo est devenu l’un des artistes les plus emblématiques de l’Histoire de la chanson française, à force d’interprétations chorégraphiées et de singles au succès dévastateur pour l’époque.

Sa mort brutale et accidentelle laissera à l’abandon toute une génération de fans inconsolables mais sa notoriété perdure encore et toujours.


Johnny Hallyday



Idole des jeunes au début des années 1960, devenu avec le temps le plus célèbre des rockeurs français, Johnny a eu une carrière que même les scénarios les plus fous n’auraient pas imaginé.

Étant l’un des premiers à importer le rock’n’roll en France, il devient rapidement le chanteur le plus populaire, enchaînant les chansons qui marqueront des générations, et traversant les époques sans jamais les subir.

Ainsi, chaque décennie comporte son lot de tubes et aura été l’occasion d’assister à des shows tous plus spectaculaires les uns que les autres, à grands renforts de motos, feux d’artifices et arrivées en hélicoptère.

Adulé par des millions de fans en 57 années de carrière, Johnny Hallyday a interprété des centaines de chansons qui deviendront pour certaines des standards du rock français.


Mylène Farmer



1986, Mylène Farmer provoque un véritable raz-de-marée avec son single Libertine et révolutionne l’art du clip musical en France avec son film de 10 minutes. Moins de deux ans plus tard, son deuxième album Ainsi soit je… l’amène à la consécration avec les non moins singulières Sans contrefaçon et Pourvu qu’elles soient douces, elle aussi agrémentée d’un film de 18 minutes.

Des millions de ventes en France et à l’étranger (notamment en Allemagne et en Russie) qui permettront à l’artiste de produire des spectacles sensationnels et de devenir l’une des chanteuses préférées des françaises et des français, chaque nouvel album et chaque annonce de concerts étant un événement très attendu.


Des compositeurs de génie


S’il y a, comme on a pu le voir, des artistes extrêmement doués pour interpréter des chansons et les inscrire dans le temps, il y a aussi ceux qui les composent. Auteurs-compositeurs-interprètes, s’adonnant à l’exercice en marge de leur propre carrière, leur capacité à écrire des chansons collant à la peau d’autres artistes a parfois contribué à leur popularité :


Jean-Jacques Goldman



Bientôt 20 ans que Jean-Jacques Goldman n’a plus sorti de disques ou donné le moindre concert, et pourtant la chanson française reste durablement marquée par son passage.

En témoignent ses tubes (Envole-moi, Quand la musique est bonne, Je te donne pour ne citer que ceux-là) qui continuent d’être diffusées partout, son classement fréquent à la tête des personnalités préférées du public français ou encore les albums hommages Génération Goldman qui ont dépassé le million de ventes.

Et si ce chanteur compositeur discret a autant marqué les esprits, c’est sans doute grâce à son apparente simplicité, sa capacité à s’adresser à un public très large dans ses chansons, et aussi aux albums qu’il a composé pour des légendes de la chanson (parmi tant d’autres Johnny Hallyday et Céline Dion, pour qui il réalisera des disques ayant battu des records de vente à travers le monde).


Serge Gainsbourg



Légende d’un art qu’il considérait comme mineur, passé par toutes sortes d’expérimentations en solo, Gainsbourg a marqué les esprits tant par ses innombrables chansons que par ses coups de gueule et provocations alcoolisés.

Le compositeur de La Javanaise, Bonnie & Clyde ou encore Je t’aime moi non plus aura visité tous les styles avec toujours cette patte si personnelle, et a signé pour nombre d’interprètes (Juliette Gréco, France Gall, Brigitte Bardot, Jane Birkin, Isabelle Adjani…) des chansons considérées comme faisant partie des plus belles jamais écrites.

Et son fameux double surnommé Gainsbarre aura largement contribué à sa légende, lui dont de nombreux fans continuent d’écouter et découvrir la riche discographie, et dont certains regardent encore avec une certaine fascination les interventions télévisées des années plus tard.


Une scène électro qui fait le tour du monde


L’électro et la France, c’est une grande histoire d’amour, particulièrement depuis que la french touch a montré à la face du monde une idée de la chaleur des nuits parisiennes. Si les groupes Daft Punk ou Phoenix ont largement contribué à exporter la musique électronique française, d’autres artistes avant et après eux ont acquis une notoriété et une reconnaissance mondiale :


Jean-Michel Jarre



Star interplanétaire de la musique électronique, Jean-Michel Jarre connait un premier succès phénoménal en 1976 avec l’album Oxygène qui propose une musique électronique atmosphérique que personne n’a jamais entendu jusqu’alors.

Très vite, il va entrer dans la postérité et enchaîner les records, en rassemblant un million de personnes en 1979 place de la Concorde à Paris, ou en devenant le premier artiste occidental à se produire en Chine après la mort de Mao.

Spectaculaires, ses événements rassembleront fréquemment plusieurs millions de personnes peu importe où dans le monde, et ses entrées au Guinness Book des records seront régulières, ce qui fait de lui l’un des artistes français les plus célèbres, chez nous comme à l’étranger.


David Guetta


De son premier carton Love don’t let me go en 2002 à sa tournée virtuelle United at home, le DJ français le plus célèbre n’a eu de cesse d’accroitre sa notoriété.


Réputé pour ses soirées dance à Ibiza, David Guetta s’est battit une solide réputation à l’étranger et notamment aux États-Unis grâce à des collaborations soignées avec certaines des plus grandes stars américaines : Titanium avec Sia, Play hard avec Ne-Yo et Akon, I gotta feeling avec les Black Eyed Peas, des chansons qui font partie des plus grands succès mondiaux sur les dancefloors et qui cumulent des centaines de millions de vues et streams.


Christine and the Queens


Si la performeuse a rencontré le succès en France dès son premier album Chaleur humaine en 2014, son ascension ne s’arrête pas à nos frontières.


Très vite, celle qui se fait également surnommer Chris a marqué les esprits de l’autre côté de l’Atlantique, notamment grâce à un passage très remarqué au Tonight Show de Jimmy Fallon en 2016 et la couverture du magazine Time.


Le hip-hop de tous les records


D’un courant artistique contestataire issu des banlieues à la musique la plus écoutée au monde : depuis son émergence à la fin des années 1980 en France, le hip-hop n’a cessé d’évoluer et de se renouveler, plus encore peut-être à l’ère des réseaux sociaux, où chaque artiste rivalise d’idées pour battre des records de visionnages de clips et de streams :


Gims


Après avoir fait ses armes avec sa bande Sexion d’Assaut, le rappeur-chanteur à la voix reconnaissable entre mille s’impose aux yeux et aux oreilles du grand public avec son premier album solo Subliminal, dont les singles J’me tire et Bella deviendront immédiatement des classiques.


Fort de ce succès, celui qu’on appelait Maitre Gims avant qu’il raccourcisse son nom de scène en Gims continue son irrésistible ascension en France comme à l’étranger, grâce notamment à son tube Sapés comme jamais (avec Niska en 2015) qui sera la chanson la plus écoutée en streaming en France, ou encore à des collaborations prestigieuses avec Sting ou encore Lyl Wayne.


Jul


S’il y a un ovni dans le paysage musical français, c’est bien lui. Adulé par les uns, décrié par les autres, Jul ne fait certes pas l’unanimité, mais si vous n’avez pas passé ces dernières années sur une île déserte, impossible d’être passé à côté du succès colossal du rappeur marseillais.


Hyper productif, Jul sort plusieurs albums par an depuis 2014 dont certains gratuitement pour ses fans, ce que son public lui rend vraiment bien puisqu’il est tout simplement l’artiste français le plus écouté de la décennie sur le service de steaming Spotify.




Aya Nakamura


Si elle fait figure d’exception du fait de sa nationalité malienne, la popstar représente pour beaucoup de monde l’avenir de la musique française. D’abord connue sur les réseaux sociaux, Aya est une artiste 2.0 qui court-circuite les médias traditionnels et se veut plus proche de ses fans par ce biais.


Bousculant les codes, l’autrice-compositrice-productrice, qui est déjà une icône avec ses tubes comme Djadja, Pookie ou le récent Préféré avec Oboy est désormais l’artiste francophone la plus écoutée dans le monde et empile les disques de diamant.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page